Recherche minière

Présentation générale du projet porté par la société «Tungstène du Narbonnais »

Au regard du code civil français, le sous-sol français appartient au propriétaire mais sa gestion minière en revient à l’Etat qui peut en concéder l’exploitation à des industriels publics ou privés.
Dans ce cadre, la société «Tungstène du Narbonnais » a fait, en début d’année 2019, une demande de « permis exclusif de recherches minières » (PERM) auprès du ministre de l’Economie et des Finances ayant pour objectif la mise en valeur du gisement de tungstène de Fumade.
Ce permis, s’il est accordé par le ministre, donnera à la société «Tungstène du Narbonnais » le droit exclusif, pendant cinq ans, de recherche de substances minières dans un périmètre défini de 4,5 km², situé en totalité sur la commune de Fontrieu.
Une fois le gisement démontré exploitable par le permis de recherche, une entreprise pourra demander une concession, c'est-à-dire un droit exclusif d’exploiter la ou les substances dans le périmètre étudié.
La société « Tungstène du Narbonnais » s’engage à la mise en œuvre de techniques modernes et respectueuses de l’environnement à chaque étape du processus. Ces engagements sont recensés dans la Notice Environnementale faisant partie du dossier de demande de PERM.

Le projet est suivi par la mairie

Il convient de noter que la commune, du fait du code civil français relatif au sous-sol, ne peut être et n’est pas porteuse de ce projet.
Cette procédure, en cours d’étude par les services de l’Etat, ne rendra une décision finale, délivrée par le ministre de l’Economie et des Finances, qu’au début de l’année 2020.
La mairie suit le déroulement de la procédure.
Les différents courriers ci-dessous vous tiennent informés des démarches entreprises, à titre consultatif, par la mairie de Fontrieu.

Lettre d’information du maire aux administrés de la commune

Courrier du maire au préfet du Tarn

Courrier du maire au ministre de l’Economie et des Finances

Courrier du député au ministre de l’Economie et des Finances